Réserves à parler de « la » société

La « société », c’est un peu tout et son contraire. C’est une instance abstraite, qui est partout sans être nulle part. C’est un peu le problème de celle-ci. En général, lorsqu’on présente un lieu commun, on l’énonce sous la forme « la société d’aujourd’hui est telle que… », ou bien encore « les gens dans notre société sont comme ci ou comme ça ».

Continue Reading

L’attention, une piste d’engagement en éthique

Diverses réflexions de la catégorie éthique et anthropologie philosophique nous montrent à quel point l’absence de réflexion – morale – peut être dangereuse. N’importe quel homme sain d’esprit peut commettre des actes monstrueux, s’il ne prend pas la peine d’exercer son jugement moral, sa responsabilité, et/ou s’il en est incapable à cause d’un contexte difficile. L’être humain est confronté à l’absurdité, à l’inhumanité, la finitude.

Le triomphe de la mort (P. Bruegel l'Ancien, 1562)

Le triomphe de la mort (P. Bruegel l’Ancien, 1562)

Continue Reading

Fiche de lecture : Fournier, Troger, Les mutations de l’école

Résumé d’un ouvrage concernant l’école : FOURNIER, M. et TROGER, V. (dir.), Les mutations de l’école : le regard des sociologues, Auxerre : Sciences humaines, 2005.

Introduction : présentation générale de l’ouvrage

Les mutations de l’école est un livre qui a été écrit en 2005. Il est par conséquent assez récent et touche de près de nombreuses problématiques auxquelles les enseignants et futurs enseignants sont ou seront confrontés.

Continue Reading

L’homme (psychologie sociale)

L’humain selon le prisme d’expériences en psychologie sociale

Les philosophes ne sont pas les seuls à avoir alimenté la réflexion sur des causes possibles de la cruauté. La psychologie sociale, notamment les célèbres tests expérimentaux de Stanley Milgram et de Solomon Asch ont eux aussi apporté des éléments intéressants à considérer.

1. Stanley Milgram : l’obéissance à l’autorité et l’état agentique[1]

Le test de Milgram. Vidéo reconstituée.

Continue Reading

La fragilité des valeurs humaines

Cet article, dans la lignée des articles état des lieux de la finitude humaine, l’homme (psychologie sociale) et l’absurdité : l’être inhumain, décrit notamment l’humiliation et le mépris ; des actes de cruauté commis par des êtres humains. Si l’homme est celui qui est capable de distinguer l’humain de l’inhumain, il est aussi le seul dont le comportement puisse être qualifié en ces termes. Ces considérations nous mèneront à caractériser la « fragilité des valeurs humaines ». Malheureusement, ce genre de comportements méprisants et violents ne sont pas causés que par la haine, l’obéissance par peur ou la colère.

antelme Fievre-Le-Clezio Patrick-Declerck-naufragés

Continue Reading

Des réflexions contemporaines : l’absurdité, l’être inhumain

Dans la continuité de État des lieux de la finitude humaine et de L’humain (selon la psychologie sociale), cet article concerne principalement les guerres et l’absurdité en général, c’est-à-dire le caractère intrinsèquement fini de l’homme. Avec un questionnement : peut-on transcender ce statut ? Si oui, comment ?

Continue Reading

Défis de l’éducation

Cet article se formule comme une réponse écrite suite à une discussion avec une amie (en 2009 ou 2010). Je reprends l’essentiel de ses propos et tâche d’y répondre. Je l’illustre ici abondamment par les réflexions de Calvin & Hobbes, les héros de bande dessinée créés par Watterson.

Pour quelques références rigoureuses en complément de cet article, voir notamment ma fiche de lecture de l’ouvrage de Fournier, Troger (dir.), Les mutations de l’école (2005).

Voici un extrait du discours de mon amie :

« Aujourd’hui, on veut un enseignement où tout le monde est à égalité, où l’on s’amuse en apprenant… parce que l’on ne veut plus faire aucun effort, ni se faire chier… alors que la vie, c’est se faire chier et c’est la seule chose qui rend la vie vraiment intéressante.

Au niveau pédagogie, je suis conservatrice… Juste que le système de la vieille école permet de former des gens qui disposent d’un grand sens critique… »

Le modèle très répandu du "bon élève"

Le modèle très répandu du « bon élève »

Continue Reading