Vérité et épistémologie : liste des articles

Développer la capacité à changer de point de vue : les enjeux de la « décentration »

Considérons que la « décentration » est la capacité d’un individu à adopter un point de vue qui n’est pas le sien, ou autrement dit, le fait de pouvoir « se mettre à la place de l’autre » d’un point de vue cognitif. Dans cet article, nous développons en quoi cette aptitude nous semble primordiale pour se forger une pensée critique authentique, face aux « bulles de filtre » et autres « biais d’appartenance ».

Continuer la lecture de Développer la capacité à changer de point de vue : les enjeux de la « décentration »

Validité en sciences humaines et sociales : bibliographie sélective

Il s’agit des ouvrages mobilisés dans le cadre de la rédaction des articles relatifs à la catégorie Validité en sciences humaines et sociales (Aller à l’introduction).

Continuer la lecture de Validité en sciences humaines et sociales : bibliographie sélective

Validité en sciences humaines et sociales : un sujet délimité et observable

La délimitation adéquate du sujet à travers des définitions de ce qui pose question (conceptualisation, problématisation), une ou des hypothèses réfutables et des types d’indicateurs doit permettre d’orienter de manière adéquate l’observation de la réalité étudiée.

Continuer la lecture de Validité en sciences humaines et sociales : un sujet délimité et observable

Des critères de validité en sciences humaines et sociales : introduction

Certaines personnes peuvent se sentir démunies lorsqu’il s’agit de réaliser un travail à portée scientifique (un article, un travail de fin d’études (TFE), un mémoire…). En parallèle, il n’est pas toujours facile de déterminer si un ouvrage qui se prétend scientifique dans un domaine est vraiment valide, fiable.

Les apprentis sorciers de l'éducation aux médias

Continuer la lecture de Des critères de validité en sciences humaines et sociales : introduction

Doctrines et courants en épistémologie

Paul Ricoeur
Paul Ricoeur

Doctrine : « ensemble de principes, d’énoncés, érigés ou non en système, traduisant une certaine conception de l’univers, de l’existence humaine, de la société, etc., et s’accompagnant volontiers, pour le domaine envisagé, de la formulation de modèles de pensée, de règles de conduite ».

Une idéologie correspond quant à elle à un « ensemble plus ou moins cohérent des idées, des croyances et des doctrines philosophiques, religieuses, politiques, économiques, sociales, propre à une époque, une société, une classe et qui oriente l’action ».

Continuer la lecture de Doctrines et courants en épistémologie