Développer la capacité à changer de point de vue : les enjeux de la « décentration »

Considérons que la « décentration » est la capacité d’un individu à adopter un point de vue qui n’est pas le sien, ou autrement dit, le fait de pouvoir « se mettre à la place de l’autre » d’un point de vue cognitif. Dans cet article, nous développons en quoi cette aptitude nous semble primordiale pour se forger une pensée critique authentique, face aux « bulles de filtre » et autres « biais d’appartenance ».

Continuer la lecture de Développer la capacité à changer de point de vue : les enjeux de la « décentration »

Concepts, courants et auteurs en philosophie

Cet article est consacré à un ensemble de thèmes (doctrines, thèses, concepts, auteurs etc.) abordés dans le cadre du cours de philosophie et éthique de la communication (master en éducation aux médias, IHECS).

Wikipedia_logo_silverNote : dans cette version en ligne, je propose des liens vers les articles Wikipédia relatifs aux auteurs mentionnés, pour information. Ceux-ci sont donc présents à la fois à titre indicatif (lire l’article Wikipédia ne suffit pas à connaître la matière), mais aussi à titre prospectif (ceci permet de contextualiser la pensée de l’auteur tout en « brassant plus large » que le cours), toute réserve gardée (Cf. CSEM (dir.), Recherche et fiabilité de l’information en ligne, Education aux médias en réseaux, Bruxelles : CSEM, 2013).

Continuer la lecture de Concepts, courants et auteurs en philosophie

Les 3 étapes de l’apprentissage

Dans la catégorie vérité et épistémologie, nous avons mis en lien quatre philosophies « en trois temps ».

Celles-ci ne sont pas sans lien avec des perspectives tout à fait concrètes, notamment en éducation. En effet, selon les modèles dits « constructivistes », l’apprentissage se produit (doit se produire ?) en quelque sorte en trois étapes.

Notons que cette perception de l’acquisition des connaissances n’est pas incompatible avec des méthodologies plus « analytiques » (par rapport auxquelles les pédagogies d’origine constructiviste sont souvent mises en opposition), proposant une approche plus linéaire, ou encore d’une transmission des contenus les plus simples aux plus complexes (cf. entre autres les différents paradigmes en sciences cognitives, notamment le cognitivisme, l’expérientialisme et le connexionnisme).

Continuer la lecture de Les 3 étapes de l’apprentissage

Les « préjugés » et les « prêt-à-penser »

Les préjugés (appelons-les aussi « représentations initiales ») sont indispensables au jugement. On « pré-juge » : on juge toujours à partir d’un certain point de vue, d’une prise de position initiale : cf. Question de points de vue et les processus scientifique et cognitif).

Continuer la lecture de Les « préjugés » et les « prêt-à-penser »