Médias : veille documentaire 2019

Je recense ici des ressources découvertes en 2019.

Critique du journalisme, fact-checking et fake news

RSF – Classement mondial de la liberté de la presse 2019 : la mécanique de la peur

L’édition 2019 du Classement mondial de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières (RSF) montre que la haine des journalistes a dégénéré en violence, laquelle est facteur d’une montée de la peur. Le nombre de pays considérés comme sûrs, où les journalistes peuvent exercer leur métier en toute sécurité, continue de se réduire, tandis que les régimes autoritaires renforcent leur emprise sur les médias.

Autocritique des médias – L’examen de confiance (Libé)

« Les journalistes écrivent librement ce qu’ils sont socialement programmés à écrire ».

Climat, nucléaire, homéopathie… Pourquoi nous maltraitons la science (Le Point)

ENTRETIEN. Des climatosceptiques aux écologistes, Sylvestre Huet déplore le manque de culture scientifique des politiques, journalistes et citoyens.

La subordination du journalisme au pouvoir économique (Acrimed)

Nous publions, avec l’autorisation des auteurs, l’article d’introduction du dossier « Réarmer la critique sociologique du journalisme », dans le dernier numéro de la revue Savoir/Agir [1]. Dans ce texte, les sociologues Jean-Baptiste Comby et Benjamin Ferron proposent deux hypothèses pour rendre compte de la recomposition du champ du journalisme depuis une dizaine d’années. D’une part, la montée en puissance des médias du « pôle commercial » acquis aux logiques de marché ; de l’autre une accentuation des inégalités au sein du champ journalistique entre les journalistes occupant les positions dominantes et les autres. (Acrimed)

Le pouvoir des médias : entre fantasmes, déni et réalité (Acrimed)

Parmi les questions qui traversent les débats publics contemporains, celle du « pouvoir des médias » est particulièrement mal et confusément posée. Derrière cette notion de « pouvoir des médias », jamais précisément définie, deux théories fondamentalement contradictoires du rôle et du poids des médias dans le monde social cohabitent au gré des conjonctures, sans s’affronter nécessairement, et coexistent parfois par bribes dans les mêmes discours.

Les forcenés, par Frédéric Lordon

Méthodologiquement, et déontologiquement, il faut maintenir les hypothèses psychiatriques dans un statut d’ultime recours quand il est question de politique, et ne se tourner vers elles qu’après avoir tout essayé. Au point où nous en sommes cependant, observant Macron, Griveaux, écoutant le défilé ininterrompu des députés LREM sur les chaînes d’information continue et les chiens de plage arrière qui font « oui oui » en leur passant les plats, on cherche en tous sens, et surtout en vain, ce qui pourrait nous sauver de ce dernier recours. Après avoir épuisé toutes les explications alternatives, il va falloir s’y résoudre : ces gens sont complètement fous.

Un an de manifestations “Gilets Jaunes” : les demandes de RSF au ministère de l’Intérieur pour garantir la sécurité des journalistes

Comment faire évoluer les méthodes du maintien de l’ordre en France et améliorer les relations entre police et journalistes et éviter des violences dans les manifestations ? Après avoir soumis ses demandes au ministère de l’Intérieur, RSF attend les conclusions de la Place Beauvau qui s’apprête à publier un nouveau schéma de maintien de l’ordre, un an après le début du mouvement des “gilets jaunes”.

Aux JT, les violences policières n’existent pas

Violences policières, vous avez dit violences policières ? Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, on compte plus de 90 blessés graves, victimes des forces de l’ordre. Les réseaux sociaux abondent en vidéos et témoignages. Il y a pourtant un lieu médiatique ou la question des violences policières est rare : les 20 Heures. Arrêt sur images a épluché les JT de 20 Heures de TF1 et de France 2, du 17 novembre au 13 janvier.

10 thèmes pour réfléchir à la circulation de l’info en temps de contestation sociale

Justine Deham : analyse des stéréotypes de genre dans la publicité

Dans le cadre de cet article, nous avons choisi d’aborder la représentation de la femme dans la publicité au travers de la vidéo Pop Modèles : « Les stéréotypes de genre dans la publicité ». Sur base d’une analyse de ce dispositif et de ses enjeux, nous proposons ensuite une activité pédagogique (réalisable avec des enfants de 10-12 ans).

Analyse des stéréotypes de genre dans la publicité. Etude de cas sur base de la vidéo Pop Modèles

Crise migratoire : Le discours médiatique alimente-t-il la peur des migrants ?

J. Mazzocchetti et @VincentYzerbyt (@UCLouvain) analysent la manière par laquelle les stéréotypes à propos des migrants se forgent, notamment au travers du discours médiatique. Le Soir en parle ici : lesoir.be/227920/article

Racisme d’en haut en bas de page

Alors qu’en France ces derniers temps le racisme en milieu populaire a été sur-médiatisé et sur-étudié. Un petit tour parmi les commentaires sous un article en ligne du journal Le Monde célébrant la performance des Judokates Françaises aux Mondiaux de Tokyo offre au sociologue un bon terrain pour analyser le racisme distingué en vigueur dans le milieu des élites et des classes supérieures.

“Le racisme en milieu populaire est sur-médiatisé et sur-étudié alors que les diverses formes de racisme en vigueur dans le milieu des élites et des classes supérieures sont largement invisibles (ou invisibilisées)”.

Agenda setting médiatique en France

Perte de confiance dans les médias – Commentaires du baromètre Kantar-La Croix 2019

Chaque année, le journal La Croix et l’institut de sondage Kantar diffusent leur « baromètre de confiance des Français dans les médias ». L’an dernier, j’ai répondu aux questions d’Estelle Prévost concernant les grandes tendances du baromètre 2018.

A l’occasion du baromètre 2019, je commente ici quatre tendances générales : la “chute” de la confiance dans la presse, l’usage d’Internet parmi les principales sources d’info, les différences socioculturelles (dont générationnelles) dans les manières de s’informer et enfin l’appel aux journalistes à lutter contre les fake news.

Perte de confiance dans les médias – Commentaires du baromètre Kantar-La Croix 2019

https://twitter.com/BlogPhilo/status/1088505583584665600

Classer les titres de presse selon leur fiabilité, la nouvelle ruée vers l’or

Les entreprises se tirent la bourre pour transformer la crédibilité médiatique en business juteux. L’industrie de la confiance prend peu à peu corps. Mais pouvons-nous lui faire confiance?

Perquisitions / convocations / intimidations (?) chez Mediapart et chez Disclose.ngo… Entre autres.

Enlisement dans la soi-disant lutte contre les fake news

Mahjoubi et Schiappa croient lutter contre la haine en méprisant le droit européen

Ce matin, Mounir Mahjoubi a présenté au public son « plan d’action contre les contenus haineux en ligne », qu’il compte mener aux côtés de Marlène Schiappa et de la députée En Marche Laetitia Avia. Au-delà de l’écran de fumée de ce plan d’action, qui peine à cacher un manque total de stratégie et de vision pour l’Internet, le gouvernement méprise totalement la liberté d’expression en suggérant de généraliser la censure automatisée, et renforce le fichage généralisé des utilisateurs d’Internet au mépris du droit européen. Au passage, Mahjoubi en profite pour se faire écho de l’amour véritable qui unirait son président à Mark Zuckerberg…

Être dans tous les médias, puis les accuser de censure : une stratégie payante

Tous les journalistes de Libération sont-ils des enfants de CSP+ ? (Libé)

Médias : le risque du vase clos (Libé)

En haut, des journaux qui imposent l’agenda du débat public. En bas, des médias périphériques aux idéologies disparates, qui s’affirment en s’opposant aux premiers. Le système hexagonal a une particularité : sa verticalité, selon une étude de Sciences-Po et du MIT. Au risque de la fracture élitiste et de se couper de la vie réelle, comme le mouvement des gilets jaunes l’a prouvé.

Des milliardaires américains financent discrètement des campagnes de désinformation en Europe

Un petit groupe de très riches américains soutient indirectement plusieurs sites de « réinformation » et de campagnes publicitaires en ligne en Europe.

Fake News – Quels enjeux pour les professionnels de l’information-documentation ?

Le statut des archives audiovisuelles, par Hélène Maquet

Le thermos, Hugo et la chouette : comment la télé vous parle des Européennes (et des Européens)

Comment les télés ont-elles voulu rendre l’élection européenne intéressante ? En nous racontant tout plein de particularités “typiques” et 100% dépolitisées de nos voisins… et en jouant à “pour ou contre” avec les candidats. La chronique de @SherlockCom. Une chronique sur les Européennes ? Au secours… Ça fait des semaines qu’on repousse. Rien qu’à l’idée de croiser les têtes de Loiseau, du clone de Le Pen ou de débattre de sujets si passionnants (Plus ou moins d’Europe ? Taxe ou pas taxe ? Et les travailleurs, plutôt attachés ou détachés ?), on n’avait pas envie. Un sentiment visiblement partagé par les directeurs de programme dont la principale mission est d’essayer de rendre cool un sujet qui ne passionnerait pas et des institutions souvent présentées comme lointaines et complexes. Pour échapper à ce problème, la télé a donc trouvé deux solutions : insister systématiquement sur le quotidien insolite des Européens ou organiser des débats sur les Européennes avec une succession de séquences gadgets. Pas sûr que tout ça vous aide pour aller voter, mais on peut au moins en rigoler…

L’analyse médiatique du résultat “brunâtre” des élections avait déjà été écrite, plusieurs fois, et il y a des années !

Je n’ai pas pu m’empêcher de lire des écrits ou des pseudo “analyses” de la part de crétins / éditorialistes / chroniqueurs / politiciens qui feignent ne d’avoir rien vu venir… ou qui s’indignent, mais qui ne comprennent visiblement toujours pas… Souvent, je me dis que j’aurais pu préécrire de meilleures analyses politiques que ce qu’on peut lire dans la presse ou entendre à la télé un soir de scrutin.

Internet et médias sociaux

Les seniors partagent plus facilement des infox sur Facebook que les autres Américains

Plus que tout autre facteur, l’âge est le principal critère permettant de déterminer la propension à partager de fausses informations, conclut une étude américaine.

De la diversification des sources d’info

Amazon et gaspillage de masse

L’Elysée et Google

Twitter “a changé” : fin de l’utopie de la conversation géniale pour tous

Twitter n’est plus que polémiques, procès, indignations, harcèlement… L’utopie de la conversation joyeuse s’est fracassée sur la violence des rapports de force. Que s’est-il passé ?

28/08/19. “Twitter c’était mieux avant”, combien de fois ai-je lu récemment cette complainte de la part des anciens utilisateurs du réseau social !

Le bruit des indignations sur Twitter

Pourquoi tout le monde pense que Facebook ne manipule que les autres (The Conversation)

Un certain nombre de personnalités en appellent aujourd’hui à une régulation de Facebook, y compris l’un des co-fondateurs de l’entreprise et l’un de ses premiers soutiens financiers.

De la viralité des fake news

Suppression de contenus hors-la-loi : une priorité financière

Les nettoyeurs du web

Recension des scandales Facebook

Internet comme espace d’émancipation et de co-construction du savoir

Pubs sponsorisées sur Facebook : le Vlaams Belang a déjà dépensé 400.000 euros, beaucoup plus que les autres partis

Vous en avez peut-être déjà vu s’afficher sur votre fil d’actualité Facebook : une publicité sponsorisée d’un parti politique tentant de vous convaincre de voter pour lui.

Thinkerview préfigure l’avenir des médias

C’est l’une des vidéos du moment, de celles dont on se passe le mot, qui récolte éloges et superlatifs sur les réseaux sociaux. « Alstom : la France vendue à la découpe ? » : depuis sa mise en ligne début juillet, cette interview de Frédéric Pierucci, ex-cadre d’Alstom, a dépassé les 700 000 vues, une prouesse pour une interview géopolitique de plus de 2 heures.

Stories, écriture longue, newsgames… les nouveaux formats éditoriaux pour capter l’attention

Stories, écriture longue, newsgames… les nouveaux formats éditoriaux pour capter l’attention. Téléchargez la présentation de Cyrille Frank (@cyceron) pdf pour @presseaufutur : mailchi.mp/358376937abe/e

Enfants, parents et écrans

Les enfants, les écrans, les parents : quelques conseils, par Yann Leroux @yannleroux

Vous avez remarqué ? Les écrans sont partout. Comment faire avec les enfants ? C’est un peu comme pour tout le reste : de la bienveillance, des règles adaptées à chaque enfant et des objectifs pédagogiques clairs.

On a tous quelque chose à cacher, par CyrusNorth

Réflexivité quant à la critique des médias et éducation aux médias

Inquiétude quant à la critique des médias (thread)

Comment te manipuler ?

Esprit critique et complotisme (thread)

Dénoncer des dérives en étant exemplaires

Les limites du fact checking : pourquoi il faut investir dans l’éducation

Vérifier les faits et réfuter au besoin c’est bien, éduquer pour rendre les internautes autonomes dans leur appréciation de ce qui est fiable (ou pas) c’est mieux !

En 2019, une autre éducation aux médias est possible

« Personne n’est l’éducateur de quiconque, personne ne s’éduque lui-même, seuls les hommes s’éduquent ensemble, par l’intermédiaire du monde. Il n’y a ni ignorants ni savants absolus : il y a des hommes qui, ensemble, essaient de savoir davantage » – Paulo Freire

“Fake news” : pourquoi partageons-nous des contenus faux ?

Nous entendons beaucoup parler des “Fake News”. Nous pouvons affiner ce terme : en effet, toutes les “infos fausses” véhiculées dans l’espace public ne sont pas diffusées ou partagées pour les mêmes raisons. A ce titre, la fiabilité n’est pas toujours la valeur première dans la circulation de l’information.

Le journalisme de solutions : réconcilier les lecteurs avec l’actualité est une urgence !

Le journalisme de solutions est devenu une nécessité démocratique et économique pour renouer le lien avec les lecteurs. Ce n’est pas une édulcoration du monde, encore moins le “journal des bonnes nouvelles”.

26/6/19. Le journalisme de solutions, autrement appelé constructif ou d’impact, est l’une des réponses nécessaires de la profession. Celle-ci fait face à un danger particulièrement inquiétant : le désintérêt croissant vis à vis de l’actualité.

L’éducation aux médias risque-t-elle d’être détournée ?

Si les différents acteurs du milieu se réjouissent qu’on parle beaucoup plus d’éducation aux médias et à l’information depuis quelques années, ils devront toutefois prendre garde à ce que ce champ d’expertise ne soit détourné « par des intérêts politiques et industriels qui sont contraires à ses fondations ».